Ces dessins ont été réalisés sous format Graphic Visualization par Roberta Faulhaber pour www.appreciative-inquiry.fr et décrivent symboliquement chacune des étapes.

Le modèle des 5D est un des modèles de déploiement de cette approche. C’est le modèle le plus connu mais il n’est pas le seul. Souvent l’Appreciative Inquiry est résumé ou assimilé à l’utilisation de ce modèle, ce qui est particulièrement réducteur. Si ce modèle est utile, il ne s’assimile pas à l’Appreciative Inquiry !

Ce processus encapsule l’ensemble des principes de l’Appreciative Inquiry et permet de faciliter des démarches au niveau organisationnel, au niveau des équipes et aussi au niveau individuel.

Ce processus est appelé les 5D car chaque étape en anglais commence par un D : Definition, Discovery, Dream, Design, Destiny. Les 4D ont été inventés par Ada Jo Man lorsqu’elle pilotait un projet en Afrique. Jane Magruder Watkins rajouta par la suite le D pour Définition représentant la phase de contractualisation du projet.

Définition

C’est la définition de la « zone » de l’exploration, ce que le leader de l’organisation souhaite voir se développer (Ex :  l’esprit d’équipe, les relations interpersonnelles, le développement du leadership, la coopération, l’esprit d’entreprise etc…). Cette phase est l’une des plus cruciales car elle devient la base pour les quatre étapes de cette exploration.

Découverte

La phase de découverte offre la possibilité aux personnes de partager leurs meilleures expériences et leurs histoires de succès. Les histoires sont ce que nous vivons. Les histoires nous disent qui nous sommes. Souvent, nous vivons nos vies basées sur des histoires que nous n’avons pas choisies. L’interview appréciative offre une chance de rappeler les moments où nous avons été pilote de nos propres vies.

A partir de ces histoires, les gens dévouvrent plus consciemment leurs forces, leurs atouts, celles de leur équipe et organisation, leurs valeurs, leurs croyances et les idées qui fédèrent les personnes. Cette phase se focalise sur ce qui fonctionne et non pas ce qui ne fonctionne pas au regard de ce que l’on veut développer.

Rêve (vision)

Basé sur les expériences positives du passé, les gens commencent à rêver de possibilités pour l’avenir. En fondant le processus dans les réalités de la phase de découverte, les gens voient leurs rêves comme plus accessibles, par opposition à de nombreux exercices de visualisation traditionnels sans les ancrer dans une réalité déjà vécue.

Au cours de la phase de rêve, les personnes se projettent dans ce qui pourrait se passer au « meilleur des possibles ». Cette phase génère beaucoup de créativité et peut se manifester de multiples formes (dessins, chants, scultpures, magazines etc…) Ce rêve peut être formalisé par des propositions remettant en cause le statut quo de l’organisation. Des propositions qui soient challengeantes et qui donnent envie d’y aller.

Un exemple d’un département de l’Université de la Case Western Reserve ayant travaillé avec l’Appreciative Inquiry : « Nous sommes un groupe d’auto-motivés, déterminés et plein d’humour d’individus divers. Nous nous efforçons de satisfaire nos clients et de nous surprendre nous-mêmes à le faire. Les autres personnes à l’extérieur de notre département rêvent de nous rejoindre car nous faisons partie des meilleurs départements au monde »

Design (conception)

C’est la phase durant laquelle les personnes commencent à construire concrètement la mise en oeuvre de la vision en déterminant les parties prenantes, les leviers de changement, et les actions concrètes.  Les propositions de micro-niveau portent sur divers aspects comme le leadership, la culture d’entreprise, les processus et systèmes etc… Voici les différents aspects de la création de l’architecture sociale que vous voudrez peut-être à examiner:

  • Comment devrions-nous travailler et coopérer ensemble?
  • Quels sont différents rôles à jouer ?
  • Quels sont les rôles de leadership et les fonctions, les comportements privilégiés ?
  • Comment pouvons-nous mieux soutenir les uns les autres?
  • Quelles sont les pratiques d’amélioration continue pour faire ressortir le meilleur chez les gens, et pour créer un travail intéressant?

Destin (déploiement)

Dans cette phase, les résultats du rêve fournissent la vision et des orientations pour les actions de tous les jours. La phase de destin fournit également un moment où l’organisation peut chercher des moyens d’améliorer et d’élargir le processus Appreciative Inquiry.